14816

Titre

Projet de gestion intégrée et concertée des ressources en eau du système aquifère d'Iullemeden, de Taoudeni, Tanezrouft et du fleuve Niger

Localisation

CRD-OMVS

Numéro accession

14816

Collectivité auteur

Titre de la série

Observatoire du Sahara et du Sahel

Langue

Fre

Date édition

2009

Collation

pp. 60 , tabl. , graph. , carte

Résumé

Les eaux souterraines et de surface constituent une ressource stratégique de la sous-région de l’Afrique de l’ouest et sont appelées à jouer un rôle déterminant dans le développement économique et social des pays de la région. Le système aquifère Iullemeden-Taoudéni-Tanezrouft et son fonctionnement devait être étudiés afin de soutenir les efforts de développement des pays concernés. En effet, l’amélioration des connaissances des relations hydrauliques entre les différents aquifères et le fleuve Niger sont une condition fondamentale pour améliorer la gestion du système, aussi bien au niveau de l’exploitation des ressources de surface que des ressources souterraines. Le projet GICRESAIT, financé par la FAE et le FEM (montant global de 1728€) a été mené par l’OSS de 2010 à 2016, avec la participation des sept pays (Algérie, Bénin, Burkina Faso, Mali, Mauritanie, Niger et Nigéria). Il a permis de : 1) améliorer significativement la connaissance des ressources en eau - Iullemeden et Taoudéni-Tanezrouft forment un seul et unique Système Aquifère transfrontalier ; 2) identifier des zones à fort potentiel en eaux souterraines ; 3) construire une base de données régionale ; 4) traiter de nombreuses thématiques : hydrogéologie, occupation des sols, recharge des nappes, piézométrie des nappes, vulnérabilité au changement du climat, pollution des nappes ; 5) faire un Protocole d’accord assorti d’une feuille de route pour la création d’un mécanisme de concertation pour la gestion concertée des eaux souterraines partagées.