14697

Titre

Programme d'action élargie pour la mise en œuvre de la stratégie régionale africaine sur la prévention des risques de catastrophe (2006-2015) et déclaration de la 2ème Conférence Ministérielle Africaine sur la prévention des risques de catastrophe (2010)

Localisation

CRD-OMVS

Numéro accession

14697

Langue

Fre

Date édition

2010

Ville édition

Editeur(s)

Collation

56 p. , tabl. , photos

Pays concernés

Résumé

En Afrique, les catastrophes s'accentuent en fréquence et en adversité de l'impact, combinant les défis du développement durable et ébranlant les perspectives du continent dans l'atteinte des Objectifs du Millénaire pour le Développement. Au regard de l'augmentation potentielle des impacts négatifs des catastrophes sur le développement social, économique et environnemental en Afrique, et de la menace que posent les catastrophes sur la capacité de l'Afrique à se développer, le continent africain, avec le leadership de la Commission de l'Union Africaine, a développé une Stratégie Régionale sur la Prévention des Risques de Catastrophe. Le Programme d’Action pour la mise en œuvre de la Stratégie pour la Prévention des Risques de Catastrophe fut ainsi développé et adopté durant la Première Conférence Ministérielle Africaine sur la Prévention des Risques de Catastrophe. Le but de la Stratégie et du Programme d’Action élargi pour la mise en œuvre de la Stratégie est de contribuer à l'atteinte du développement durable et la diminution de la pauvreté à travers la réduction substantielle des impacts sociaux, économiques et environnementaux des catastrophes. Ces objectifs sont : l'intégration de la gestion de la prévention des risques et l'adaptation au changement climatique comme partie intégrale des programmes de développement durable; le renforcement des capacités des institutions régionales, sous régionales et nationales afin de contribuer à la résilience face aux catastrophes ; le développement et le maintien des mécanismes de coordination durables au niveau régional et sous régional ; et le renforcement des institutions nationales et leurs capacités à intégrer et mettre en œuvre des activités et programmes de prévention des risques de catastrophe.