Plan d'action stratégique

14523

Titre

Plan d'action stratégique de gestion des problèmes environnementaux prioritaires du bassin du fleuve Sénégal (2017-2037)

Localisation

CRD-OMVS

Numéro accession

14523

Collectivité auteur

Langue

Fre

Ville édition

Editeur(s)

Collation

89 p., Tabl .,Carte, Fig.

Pays concernés

Résumé

Dans le bassin du fleuve Sénégal, l'état général de l'environnement est à la dégradation des conditions climatiques et des ressources naturelles. Plusieurs études et rapports ont été réalisés dans le cadre des changements induits par les aménagements du bassin du fleuve Sénégal. L'analyse de la problématique environnementale à travers le processus de l’analyse diagnostique transfrontalière (ADT) montre que l'augmentation importante des besoins en ressources de la population conjuguée avec la persistance des conditions climatiques défavorables et à des systèmes d'exploitation extensifs, entraîne une forte dégradation des ressources naturelles et de l'environnement. Sur la base des problèmes notés dans l’ADT, un Plan d’action stratégique (PAS) a été proposé. En effet, le PAS est un document négocié de politique environnementale. Il définit les domaines prioritaires d'action et les réformes nécessaires pour résoudre les problèmes environnementaux prioritaires (PEP) identifiés dans l'Analyse Diagnostique environnementale Transfrontalière (ADT) du bassin. L'objectif général du présent PAS est de doter l’OMVS et ses partenaires d'un outil de gestion transfrontalière durable de l'environnement du bassin du fleuve Sénégal. De façon spécifique, le PAS vise à : (a) proposer les actions et mesures prioritaires en vue de résoudre les problèmes environnementaux les plus urgents identifiés dans l'ADT ; (b) identifier les rôles et responsabilités des différents acteurs dans la mise en œuvre des actions retenues : (c) définir le cadre institutionnel et réglementaire ---et au besoin les réformes nécessaires- pour créer un environnement habilitant pour la mise en œuvre des mesures suggérées; (d) définir un plan d'investissement, de mobilisation des ressources financières et humaines pour la mise en œuvre des actions proposées.

Date édition

2017

14359

Titre

Plan d'action national pour l'adaptation aux changements climatiques

Localisation

CRD-OMVS

Numéro accession

14359

Langue

Fre

Ville édition

Collation

84 p., tabl., carte, bibl.

Pays concernés

Résumé

Aujourd’hui, il est connu et accepté sur le plan scientifique et humain que les impacts négatifs des changements climatiques sont des sources de perturbations économiques et écologiques, qui dégradent les conditions de vie des populations. Le changement climatique est difficilement vécu, surtout par les populations des pays en développement, où le phénomène de la pauvreté limite les moyens d’actions pour faire face aux multiples impacts négatifs de ce phénomène (l’avancée de la mer, l’érosion côtière, la perte des plages, la désertification, la réduction des mangroves, la perte des terres arables et autres pâturages, la salinisation des eaux, etc…). Le Sénégal, à l’instar de la communauté internationale, s’est inscrit pour élaborer son Plan d’Action National d’Adaptation (PANA) dont l’objectif est de faire une étude et analyse participative et intégrée de la vulnérabilité des différentes régions du pays face aux impacts négatifs des changements climatiques sur des secteurs clés de l’économie que sont, entre autres : les ressources en eau, l’agriculture et les zones côtières. Les options d’adaptations identifiées et hiérarchisées avec la participation des populations constituent des programmes favorables à l’accroissement des capacités réelles pour mieux faire face, au cours du temps, aux variabilités climatiques, encore difficilement prévisibles. En effet, ces programmes contribuent, non seulement, à la lutte contre la dégradation des ressources, mais également, au renforcement des capacités pour l’amélioration des sources de revenus.

Téléchargement du fichier

Date édition

2006

14346

Titre

Plan d'action national de gestion intégrée des ressources en eau. Deuxième partie : Objectifs, résultats, actions et modalités de mise en œuvre. Rapport final.

Localisation

CRD-OMVS

Numéro accession

14346

Langue

Fre

Ville édition

Collation

169 p., tabl.

Pays concernés

Résumé

L’élaboration de ce rapport s’inscrit dans le cadre du processus de réforme du secteur de l’eau, entamée par le gouvernement malien depuis 2002, dont l’acte majeur demeure la loi portant code de l’eau du n°02-006. Ce Rapport final constitué en deux volumes représente un maillon déterminant autour d’un dispositif opérationnel capable de donner corps à la politique du gouvernement du Mali en matière de GIRE. Il cristallise l’intérêt des acteurs concernés. La deuxième partie, Objectifs, résultats, actions et modalités de mise en œuvre, se caractérise par l’opérationnalisation du plan d’action. Elle détermine les axes stratégiques du Plan, les actions à mettre en œuvre ainsi que le budget, l’établissement de calendrier et de chronogramme pour chaque activité.

Téléchargement du fichier

Date édition

2008